Hello la compagnie ! 

On enchaine les lectures, donc les chroniques aussi ! 

Petite découverte faite très récemment, c'est un livre que j'ai lu avant sa sortie et je me rends compte que j'avais oublié d'en faire la chronique avant de partir en vacances. 

Je remercie notre très chère librairie Grangier de Dijon pour ce prêt, pour leur confiance et leur générosité. C'est un livre que j'ai vraiment pris plaisir à découvrir ! 

 

lady-helen,-tome-1---le-club-des-mauvais-jours-823611

Petites Infos

Nombre de pages : 568

Paru dans les éditions : Gallimard Jeunesse 

Date de parution : 18 Août 2016

Prix : 19,50€

E-Book : en anglais seulement

 

Résumé

Londres, Avril 1812....
Lady Helen Wrexhall s’apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis, la plongeant soudain dans les ombres de la Régence. Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d’étranges pouvoirs, mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour rejoindre lord Carlston et basculer dans un monde terrifiant ?

 

Avis

Une histoire des plus originales ! Je suis d'ordinaire pas très attirée par les romans historiques mais j'avoue que ce mélange des genres m'avait plutôt bien tenté. 

Effectivement nous suivons Lady Helen à Londres en 1812. Autrement dit, je m'attendais donc à de belles descriptions et bien sûr, à une histoire qui tient la route. 

Aucune déception à ce niveau-là, Alison Goodman nous décrit bien son monde, cette époque, ce qui rend le mélange historique et fantasy/fantastique très passionnant !

 

J'ai remarqué un début un peu long à démarrer. Il faut passer quelques chapitres avant de vraiment s'intéresser au contexte.

Je retrouve enfin de l'originalité notamment dans le genre fantastique. En effet, on rencontre des créatures encore jamais vues, ainsi que des pouvoirs des plus étonnants. Au vu du résumé, vous l'aurez compris, Helen va devenir un cas particulier et le seul qui puisse l'aider se trouve être celui que tout le monde fuit comme la peste.

 

Helen est un personnage très intéressant qui n'arrive pas trop à s'intégrer dans le monde des grands et penser au mariage. Cependant elle reste un personnage avec du caractère et j'aime ça ! Plus les héroïnes ont du caractère, mieux c'est.

Lord Carlston est très très mystérieux et j'ai beau avoir lu une bonne brique de plus de 500 pages, il le reste tout autant. Bien sûr l'intrigue en révèle un peu sur lui, mais pas autant qu'on voudrait. Mais j'avoue que ça renforce encore plus l'envie de lire le second tome et en savoir davantage sur lui.

Quant aux autres personnages, ils restent autant intéressants les uns que les autres.

 

Bien sûr que serait son histoire sans sa romance. J'étais assez impatiente de voir comment elle allait se dérouler, surtout entre deux personnages aussi différents qu'eux deux. Mais au final, la romance ne s'est pas vraiment montrée, elle présente quelques signes mais elle reste effacée. Cependant elle nous confirme un certain avancement dans le second tome. Hâte d'en savoir plus ! 

 

En conclusion, le mélange de fantasy noire et romance historique dans ce Londres de 1812, rend l'histoire très addictive et passionnante ! Les personnages sont le gros point fort de ce roman et les secrets n'étant pas tous révélés, nous donne énormément envie d'en savoir plus sur eux dans le deuxième volume (surtout avec un personnage comme Lord Carlston). 

Pour les passionnés des romans historiques, on est plutôt bien servi dans celui-ci avec les ducs, les duchesses, les robes, les mariages, le côté supérieur des hommes envers les femmes, c'est un monde assez intéressant à explorer.

L'écriture d'Alison Goodman est simple et sympathique et dose bien les descriptions dans son récit. Il n'y en a pas trop, auquel cas cela aurait été pesant et vite ennuyeux pour le roman.

Bref un premier tome réussi, une histoire originale et des personnages passionnants, que demander de mieux ?

Enregistrer