Bonjour à tous !

Après encore quelques jours d'absence, je reviens pour ma dernière chronique avant de partir en vacances !

J'ai retrouvé Jay Crownover qui a écrit la saga Marked Men (ma chronique du tome 1 ici) dont j'ai lu seulement le premier tome pour l'instant, avec un personnage masculin qui m'avait que très légèrement déçue. J'ai voulu entamer donc son autre série qui me tentait beaucoup ! 

bad,-tome-1---amour-interdit-730735

Petites Infos

Nombre de pages : 384

Paru dans les éditions : Harlequin (collection &H)

Date de parution : 9 Mars 2016

Prix : 14,90

E-book : 9,99 € (chez Amazon)

 

Résumé : 

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

 

Avis

D'un premier coup d'oeil, la couverture m'avait déjà pas mal emballée, mais avec le résumé, il me fallait ce livre ! 

Pour les habitués du blog, vous allez finir par savoir que je suis une grande fan des romances compliquées ! Et c'est ce que j'ai particulièrement aimé ici car elle se déroule un peu différement des autres histoires. 

On commence à avoir l'habitude de voir dans les romans le sombre passé du personnage qui compliquera la relation, bien sûr ici, les personnages ont un passé douloureux, compliqué mais c'est pas ce qui nous retient en premier. 

Vous avez sûrement, pour les adeptes de romances, lu un livre avec un personnage masculin Bad boy. Moi oui, mais au final c'est avec ce roman de Jay Crownover que j'ai pu vraiment saisir le sens du mec bad boy. Car oui Bax est un bad boy, bad de chez bad ! J'ai encore jamais vu plus bad que lui ! Et ça j'ai adoré, je me suis dis : "enfin une vraie définition !". L'auteure nous a même précisé au tout début du livre que son intention était de nous montrer ce qu'est un bad boy. Mission accomplie, Jay !

 

Bax ou son nom complet Shane Baxter est un très très très mauvais garçon. Il parle comme un chartier, se fout de tout sauf de lui-même, rêve de vengeance, aime se bagarrer et par dessus tout multiplier les conquête qui ne signifient absolument rien pour lui. Suivre un langage un peu bourru, légèrement vulgaire rend limite le récit un peu plus amusant. Amusant parce que le langage convient parfaitement au personnage. Bax a beau étre un mauvais garçon je n'ai pas pu m'empêcher de l'adorer ! J'aime beaucoup voir son côté Shane, mais je ne crache pas non plus sur le côté Bax (vous devez vous demander ce que je suis en train de baragouiner mais pour ça il faut le lire !)

Et face à ce Bax assez imposant, l'auteure nous pose en face de lui Dovie, une jeune fille toute innocente, banale, pas du tout du genre de Bax en fait ^^ On se demande bien ce que peut faire Dovie avec un type comme lui, disons que c'est pas vraiment le genre de gars avec qui on penserait qu'elle trainerait ! Mais elle a tellement besoin de lui pour retrouver son frère qu'elle ferait tout pour pouvoir l'aider à le chercher. Une fille super attachante, qui m'a paru plutôt courageuse quand on sait face à qui elle est, et parfois amusante quand elle le pousse à bout. Ce serait limite si je disais : "elle a pas osé !" Eh si !

 

En plus de nous avoir fait des personnages en béton, l'ambiance, le lieu, l'idée de fond que Jay Crownover nous a servi étaient vraiment super. C'était même un peu flippant ! Elle nous décrit la ville de The Point comme une ville très sombre, aux gens parfois douteux, où le trafic, la violence est une habitude à prendre. Je me suis très bien représentée cette image de fond, si bien, que je m'y croyais. On se rend compte de suite que la noirceur de cette ville correspond parfaitement au personnage de Bax, par contre quand on pense à Dovie, on se demande ce qu'elle fait dans ce décor obscur, j'aime beaucoup ce sentiment de non-concordance (déjà vu entre nos deux héros). 

L'intrigue tient bien sûr en haleine, on se trouve en plein trafic, en pleine bagarre, tellement qu'on se croirait dans un film d'action ! Le personnage de Bax m'a beaucoup poussée dans ma lecture, je me suis tellement attachée à ce personnage que je voulais à chaque page en savoir plus ! Et puis, je vous avoue que je me demandais vraiment comment une relation entre Dovie et Bax pouvait être possible ^^ Quand on voit comment est Bax, on ne peut s'empêcher de se poser la question. 

 

Au final, une histoire qui m'a séduite, j'ai eu raison de me fier à ce résumé et cette couverture. C'est le premier livre que je lis dans les éditions Harlequin et la collection &H, et je suis, pour un premier livre, pas le moins du monde déçue. J'ai adoré cette sensation d'obscurité avec Shane Baxter et la ville dans laquelle se déroule l'intrigue et la lumière avec seulement Dovie ! Les descriptions sont supers, Jay Cownover nous plonge complétement dans The Point et toutes ces scènes d'action ou même quand il n'y a pas d'action ^^ que ça nous filerait des frissons dans le dos !

A lire le tome 2 !