Salut tout le monde !

Nouvelle chronique aujourd'hui pour vous parler de la trilogie Prince captif, qui a déjà beaucoup fait parler d'elle. J'ai le plaisir de vous en parler à l'occasion de sa sortie en livre de poche, aux éditions Milady.

 

L'histoire :

Alors que le roi d'Akielos vient de s'étieindre, le prince héritier du trône, Damianos, est victime d'un coup d'Etat et transformé en esclave. Toutefois, plutôt que de se faire humilier à la cour par le nouveau roi, celui-ci l'envoie en territoire encore plus hostile : à la cour de l'Etat voisin, Vère, ennemi de longue date avec Akielos, avec qui un accord vient seulement d'être signé. Autant dire que les tensions entre les dirigeants ne sont pas encore tout à fait des relations de confiance.

Damen va alors être contraint de devenir le mignon du prince héritier, Laurent, subissant ainsi toutes les humiliations que celui-ci sera prêt à inventer. D'autant qu'il ne cache pas sa haine pour le royaume d'Akielos : Damianos, pendant la dernière bataille opposant leurs deux pays, a tué le frère de Laurent.

Entre trahisons politiques, complots et humiliations, Damen sera contraint de choisir les personnes à qui il accordera sa confiance. Il sait qu'il ne pourra pas survivre seul, mais comment choisir une personne digne de confiance alors même qu'il se trouve dans un nid de vipères ? ...

 

prince-captif,-tome-1---l-esclave-572836

 

Mon avis :

Devant les avis positifs de l'ensemble de la critique, j'avais de hautes attentes pour ce livre et celles-ci n'ont pas été déçues. En effet, l'auteur nous plonge directement dans l'histoire, sans préambule, ce qui provoque un sentiment déstabilisant. Alors même que l'on ne connaît pas les personnages, on est imergé directement, à se demander ce qui se passe. Ce sentiment de surprise et de vertige est bienvenu et s'éclaire un peu par la suite mais il a eu le mérite de me surprendre.

Ensuite, j'ai totalement adoré l'histoire. Les personnages de Laurent et Damen sont clé mais pas seulement. Tous deux vont se détester avec une force telle qu'on pourrait presque croire qu'ils adorent se détester. Cette haine profonde qui existe entre les deux nous fait nous tenir sur le fil du rasoir pendant toute l'intrigue, nous demandant avec angoisse continuellement lequel brisera cette entente précaire qu'ils sont contraints de mettre en oeuvre.

Les sentiments de répulsion que j'ai ressenti en lisant les moeurs de la cour ont été puissants mais tel Damen, j'ai été presque contrainte de me faire une raison. Cette impression, de devoir me résigner m'a totalement déstabilisée et prouve à quel point l'intrigue est bien écrite. En effet, l'auteur arrive tellement à nous plonger dans son univers, que l'on en ressent toutes les émotions et sensations, comme si l'on devenait nous-même un personnage. La frustration et les coups de colère de Damen m'ont donc accompagnée tout le long, sans faiblir.

Pour terminer, je dirai donc que cette intrigue m'a totalement transportée, dans une contrée étrange où les moeurs semblent tellement dévoyés, au milieu d'une cour dans laquelle les apparences sont toujours plus importantes que la réalité et où les manigances et les trahisons gouvernent les alliances et les querelles.

J'attends de me procurer le tome 2 avec beaucoup d'impatience, le tome 1 ne finissant pas vraiment avec suspens mais annonçant une suite riche en rebondissements.