Salut tout le monde !

Aujourd'hui, je vous présente le deuxième tome de la trilogie Royal Saga de Geneva Lee. Je vous avais précédemment parlé du tome 1 ici.

 

L'histoire :

Clara a quitté Alexander. Elle ne veut pas rester son secret mais ne veut pas non plus avoir à vivre une histoire dont elle sait par avance qu'elle ne débouchera sur aucun futur. Alexander est héritier de la couronne d'Angleterre, son père a de grands projets de mariage pour lui et en aucun cas une roturière américaine ne pourrait correspondre à ces projets.

Malgré la douleur écrasante qui comprime quotidiennement la poitrine de Clara, celle-ci va se réfugier dans le travail. Mais le souvenir d'Alexander est toujours présent, omniprénsent même.

Lorsque Belle finit par réussir à la réveiller, toutes deux vont terminer dans le club où Alexander a emmené Clara la première fois... Et le schéma va se répéter. Mais ce coup-ci, Alexander n'est pas décidé à la laisser filer !

 

royal-saga,-saison-2---captive-moi-751441-250-400

 

Mon avis :

Ce tome-ci est beaucoup plus centré sur le couple Clara/Alexander. Les personnages secondaires relativement présents dans le tome précédent sont ici beaucoup plus discrets, pour laisser de la place au couple qui se cherche encore. Les paparazzis sont également plus en retrait, bien que la menace de se retrouver en première page des tabloïds ne réjouit toujours pas Clara. Mais elle sait que pour envisager une relation avec Alexander, elle n'aura pas le choix et devra faire certaines concessions.

Sur le plan intime, les scènes charnelles entre Clara et Alexander sont toujours aussi présentes, voire même un petit peu trop. Mais face à la complicité du couple et la puissance des sentiments qui en ressort, on leur pardonne ! Par ailleurs, la teneur de leur rapport change quelque peu, Alexander devient plus dominateur et Clara s'abandonne à ce besoin, vouant une confiance aveugle à son partenaire. Certaines scènes pourront plus ou moins rappeler Cinquante nuances mais ce n'est pas la majorité et le côté SM n'est pas du tout dominant ici.

En bref, un tome encore prenant, totalement addictif malgré des scènes de sexe un peu répétitive et un prince dont je ne me lasse pas ! La fin, si elle est un peu prévisible, ne laisse pas le lecteur sur un suspend insoutenable, ce qui est plutôt une bonne nouvelle puisque le troisième tome ne sort que courant juillet ! Une saga que j'aurai donc pris beaucoup de plaisir à suivre et que je pourrai faire dédicacer à Geneva Lee elle-même au festival New Romance qui aura lieu à Bandol, du 30 septembre au 2 octobre ! Serez-vous au redez-vous ?