Salut tout le monde !

Aujourd'hui je vous fait la critique d'un livre Bragelonne absoluiment magnifique, Une Etude en Soie, dont la tranche des pages des couverte de doré. Il s'agit de la collection Steampunk de Bragelonne et il faut dire que ces livres sont vraiment très beaux. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à acheter ce livre.

L'histoire :

Alors que la saison des bals londoniens est sur le point de débuter, une servante est trouvée morte dans la somptueuse maison des Roth, dirigée par Lord Bancroft. Pour Imogen, la fille du propriétaire et son amie, Evelina Cooper, l'enquête commence, surtout que cette dernière est la nièce de Sherlock Holmes !

Alors que Londres est gouvernée par les barons de la vapeur, qui décident qui doit avoir accès à la lumière, tenant ainsi toute la ville sous leur coupe, Evelina va devoir déterrer des secrets et mettre à jour un grand complot qui pourrait provoquer la ruine de la famille Roth.

 

l-affaire-baskerville,-tome-1---une--tude-en-soie-576987

 

Mon avis :

Une intrigue à la Sherlock Holmes mélangée d'une époque victorienne et d'un genre steampunk et cela donne Une Etude en Soie ! En effet, si Evelina se met en quête de résoudre ce meurtre, elle n'en demeure pas moins une jeune femme de la haute société, qui a été présentée à la reine et qui se réjouit des festivités à venir pendant la saison. D'autant que son coeur va balancer entre Nick, jeune homme de son passé, qu'elle a dû quitter afin de le protéger, et le jeune Tobias Roth, frère de son amie, qui va se montrer de plus en plus entreprenant à son égard.

Ainsi, toute l'intrigue alterne entre préparatifs frivoles et mondanités londoniennes et recherches sur l'enquête. Cela a pu parfois provoquer quelques longueurs, d'autant que je n'ai pas toujours compris quel était l'intérêt des mondanités en question.

Toutefois, cet inconvénient est éclipsé par l'aspect steampunk de l'histoire : Evelina, en plus d'être une jeune femme intelligente, s'intéresse à la mécanique et pratique la magie : dans ses veines coule le Sang. Ainsi, il est question d'automates, de mécaniques, de constructeur et d'engins. Toutefois, je trouve dommage que cet aspect ne soit pas plus approfondi car c'est l'une des raisons qui m'avait poussé à acheter ce livre. Ni la magie ni la mécanique ne sont exploités au potentiel que j'espérais.

Les personnages secondaires sont tous assez actifs : ils influencent tous d'une façon ou d'une autre le déroulement de l'enquête d'Evelina. Tobias va d'abord essayer de lui mettre des bâtons dans les roues avant de lui fournir quelques explications, Lord Bancroft veut tout faire pour l'empêcher d'enquêter, Imogen va faire tout ce qu'elle peut pour l'aider, ... Puis intervient le grand, le fameux Serlock Holmes ! Je ne peux pas dire s'il était fidèle aux livres qui lui sont consacrés, n'en ayant lus aucun mais je peux vous dire que celui-ci a une certaine prestance !

Sur les 6 ou 7 barons de la vapeur qui contrôlent la ville, on en côtoie un de près, suivant jusqu'à certains de ses déplacements puisqu'il sera le coeur du complot en question. Mais certains aspects ne sont pas tous éclaircis à la fin, laissant penser que l'intrigue n'est pas tout à fait achevée.

Globalement, il s'agit d'une bonne histoire mais qui laisse un arrière-goût amer puisque tous les problèmes ne sont pas résoulus à la fin. Toutefois, on pardonne à l'auteur, compte tenu de la complexité de l'intrigue qu'elle a réussi à mettre sur pieds. Du suspens, des manigances, des mensonges, des trahisons et des faux-semblants, voilà de quoi est fait de livre, le tout, pour le plus grand plaisir du lecteur !

J'espère que le tome 2, qui n'est pas encore annoncé en France, apportera d'autres réponses, celui-ci sera clé.