Salut tout le monde !

Aujourd'hui je vous présente la chronique de la série amorcée chez Nisha vendredi dernier : Séduire et conquérir de Elisia Blade.

L'histoire :

Elianor est une jeune femme de 24 ans qui cumule les jobs pour tenter de maintenir la tête hors de l'eau : sa mère est malade et sa seule chance de survie réside dans une opération novatrice mais celle-ci coûte une véritable fortune. En parallèle, elles vivent toutes les deux dans un taudis. Elianor a donc connu des jours meilleurs. Ou pas.

Toutefois, lorsque le nouveau patron de la boîte dans laquelle elle travaille est nommé, elle se dit que l'enfer dans lequel elle se trouve ne fait que commencer. Partagée entre une rencontre fortuite dans les locaux où elle fait du ménage et l'homme qui a détruit sa vie et son coeur 6 ans plus tôt, les embrouilles ne font que commencer...

 

seduire---conquerir-771008

 

Mon avis :

Ce premier tome sert avant tout à poser le décor. Petit à petit, Elisia Blade dissémine tous les éléments qui vont constituer le passé d'Elianor Denton. Entre un talent de violoncelliste gâché et une vie de misère pour tenter de gagner assez pour offrir l'opération à sa mère, Elianor est une jeune femme qui m'a forcément touchée. On sent qu'elle en a bavé mais malgré tout, elle ne lésine pas sur ses efforts pour maintenir la tête hors de l'eau. Et autant qu'elle le peut, en restant positive et sans se laisser dépasser par ses émotions.

Le meilleur ami d'Elianor a l'air d'être une vraie bille de clown, en tout cas, son arrivée illumine un peu l'ambiance qui est plutôt sombre avec les pensées douloureuses d'Elianor. Il semble gai, joueur et voue une profonde affection (voire plus ?) à Elianor, c'est un grand bol d'air.

Le personnage clé mais qu'on rencontre à peine est Tristan, le premier amour d'Elianor, tant craint, à tel point qu'elle en fait presque un monstre dans sa mémoire. On se demande alors si le personnage que tout le monde semble apprécier peut vraiment être sans coeur comme ce que nous décrit l'héroïne. Voilà un personnage que l'on n'a pas fini de croiser dans la suite.

Tous ces éléments sont distillés au compte-goutte, à travers des incartades dans le passé d'Elianor, qui nous permettent de comprendre les réserves voire les appréhensions qu'elle nourrit aujourd'hui.

Un premier tome plein de promesses, qui ne fait que poser un décor mais promet des tomes plus forts en émotions. La seule chose que je ne m'explique pas encore est le nom de l'histoire mais l'explication viendra sans doute plus tard, avec la suite du déroulement ! Surtout n'hésitez pas à vous lancer, car si vous ne découvrirez qu'un cadre dans ce premier tome, la suite promet d'être exaltante !

Je termine avec une petite citation de l'histoire : Choc. Stupeur. Extase. Toutes ces émotions grisantes à la fois. C'est ce à quoi je m'attends pour la suite !