Salut tout le monde !

Eh oui, que d'articles en ce moment ! Mais après ma longue absence l'année dernière et l'arrivée de #Roussette, c'est le moins que je puisse faire pour me faire pardonner ! Alors aujourd'hui, j'achève l'excellente Trilogie du Magicien Noir ! Lisez la suite et vous comprendrez pourquoi !

 

L'histoire :

Tandis que Sonea est désormais sous la tutelle du haut seigneur, tout est prétexte à rentrer tard : elle sait que le magicien noir a demandé sa tutelle uniquement pour protéger ses sombres secrets et elle ne veut pas lui donner une seule occasion de l'entraîner dans sa chute.

Pourtant, elle sent qu'elle n'a sûrement pas tous les éléments en mains. Alors que sa méfiance s'émousse un peu Akkarin fait des pas dans sa direction, montrant qu'il n'est pas le monstre qu'elle a toujours imaginé. Mais comprendre se que cache le haut seigneur signifie enfreindre de très nombreuses règles et aller même à l'encontre de la morale.

Mais finalement, s'il n'avait pas fait tout cela pour protéger la Guilde et la Kyralie ? Sonea va alors apprendre l'art noir et suivre le haut seigneur dans son sombre chemin, envers et contre tous. Elle va comprendre que ses motivations n'ont jamais été la destruction. Mais la Guilde va s'apercevoir que tous deux possèdent ces capacités et tous deux vont être exilés.

Alors que certains pensent avoir fait le nécessaire pour protéger la Kyralie, tous ne vont pas tarder à se rendre compte qu'exiler Sonea et Akkarin est sans doute la plus grande erreur de leur vie. Et si la Guilde n'y survivait pas ? ...

 

la-trilogie-du-magicien-noir,-tome-3---le-haut-seigneur-49189

 

Mon avis :

Cette fin est absolument magistrale ! L'auteur a le don pour nous tenir en haleine pendant toute l'intrigue, ne dévoilant jamais ses intentions et laissant filtrer les informations au compte-gouttes.

On est tout d'abord effrayé et méfiant avec Sonea, à l'égard du haut seigneur, qui passe plutôt pour un preneur d'otage que pour un sauveur. Alors que la jeune fille doit toujours faire face aux actions répétées des autres novices, on apprend presque avec horreur que le haut seigneur sait tout de ces attaques sournoises mais qu'il les laisse faire, précisément pour renforcer les capacités magiques de Sonea. Si le but est louable, son inaction provoque un sentiment dérangeant, de quelque chose qu'on ne peut pas approuver.

Ensuite, alors que le haut seigneur s'ouvre un peu à sa novice, dans l'espoir de lui faire comprendre certaines choses, c'est la méfiance qui prend le pas. Comment ce que dit Akkarin pourrait-il être réel ? Il essaye de nous manipuler ! Voilà ce que nous pensons. Et pourtant, nous avons autant envie de Sonea de succomber à la curiosité et de découvrir ses sombres secrets.

Enfin, la grande découverte se fait et là, Trudi Canavan exploite la totalité du potentiel du monde magique qu'elle a créé. Alors que la plupart des pays sont alliés, le Sachaka, terre reculée et humiliée de la défaite de la guerre précédente, veut sa revanche, à coup de magiciens qui pratiquent les arts noirs et sont beaucoup plus puissants que toute la Guilde réunie... C'est alors l'effroi qui nous saisi, en en comprenant les implications. Dans ces circonstances, on ne peut alors plus être contre l'apprentissage des arts noirs par Sonea.

Alors que Sonea et Akkarin sont tout le temps en mouvement, la Guilde semble plus passive. Les premiers ont conscience des enjeux alors que la seconde semble sortir douloureusement d'un réveil dont l'issue pourrait être fatale. Les personnages secondaires plus effacés dans les tomes précédents prennent alors tout leur relief, certains se dessinant comme des chefs et d'autres, laissant leur statut beaucoup plus flou et incertain.

Mais le plus notable est les sentiments qui naissent inéluctablement entre Sonea et Akkarin. Parias et exilés dans une terre hostile, ils n'auront d'autre choix que de se rapprocher et même si Akkarin tente tout pour éviter d'entraîner Sonea dans sa chute, celle-ci manifestement sa détermination à tomber avec lui. Bien que cette partie était quelque peu prévisible, elle n'elève rien au charme de l'amour tragique. Une bonne façon de terminer cette saga.

Je ne vous dirai rien sur la fin, car elle est remplie de spoilers et je ne voudrais pas vous priver de ce plaisir ! Par ailleurs, Trudi Canavan nous a fait le plaisir de faire une suite à cette formidable saga, Les chroniques du magicien noir, je laisse donc la question en suspens ! A mettre rapidement dans toutes les bonnes bibliothèques ! Retrouvez également L'apprentie du magicien, préquelle de la Trilogie du Magicien noir !