Eh oui, encore ! Mais il faut dire que j'ai beaucoup de retard à rattraper alors je compense ! J'ai été absente longtemps mais je n'ai pas arrêté de lire pour autant.

Aujourd'hui, je vous parle d'un grand auteur, qui est en passe de devenir mon auteur préféré, il s'agit bien sûr de Pierre Pevel. Tous les initiés au fantastique et à la fantasy le connaisse, et pour cause !

Sa trilogie Le Paris des Merveilles vient de faire l'objet d'une réédition, alors que sa première parution date, semble-t-il, de 2004. Je vous emmène alors dans l'intrigue du premier tome, Les Enchetements d'Ambremer.

L'histoire :

Imaginez-vous Paris. La Seine, la Tour Eiffel, le bois de Vincennes, Paris. Ce Paris que tant de touristes aiment est en fait une cité passerelle entre notre monde et le monde des fées, faisant de cette ville, une sorte de ville enchantée. Les farfadets dans le bois de Vincennes, les sirènes dans la Seine et la Tour Eiffel faite en bois blanc, voilà qui change de notre Paris traditionnel.

A Paris vivent des magiciens, des fées et toutes sortes de créatures magiques, imaginaires pourrait-on dire. Mais lorsque Griffont, magicien de son ordre, se retrouve face à un trafic d'objet magique, il va vouloir commencer à mener sa petite enquête. Aidé d'un agent de police qui avait commencé par le soupçonner, il va partir sur la trace d'indices qui pourraient bouleverser la façon dont il voit la Reine des fées et la façon dont celle-ci est arrivée au pouvoir. Complot et secret vont régner mais malgré les menaces, Griffont fera tout pour découvrir la vérité.

En parallèle, il va être amené à croiser la route de la superbe et malicieuse fée, Isabel de Saint Gil. Griffont ne la connaît que trop, ils étaient mariés. Sont toujours mariés d'ailleurs. Mais les retrouvailles ne seront pas exactement de tout repos. Ensemble, ils vont traquer les coupables et finir par remontrer jusqu'à à la Reine Noire qui avait de grands et d'obscurs projets...

 

le-paris-des-merveilles,-tome-1---les-enchantements-d-ambremer-605886

 

Mon avis :

C'est en pesant mes mots que je dis que Pierre Pevel est un génie. Son intrigue mêle réalisme saisissant et personnages complètement loufoques. Isabel et Griffont sont tellement différents qu'on a du mal à les imaginer mariés et pourtant, les répliques entre eux sont à mourir de rire, entre elle, malicieuse et audiacieuse et lui terre-à-terre et réaliste. Leur collaboration donne à rire plus d'une fois et les rebondissements sont très nombreux.

L'univers dépeint par Pierre Pevel semble à la fois tellement réaliste et attractif qu'on a dû à ne pas l'imaginer et à ne pas regretter qu'il soit réel. Ce Paris magique n'est pas très présent dans ce tome, si ce n'est les créatures extraordinaires qui y vivent et j'espère vivement que cet aspect sera plus détaillé dans les tomes suivants.

J'ai eu du mal à accrocher au tout début car chaque chapitre donne l'intrigue d'Isabel d'un côté et de Griffont de l'autre, tous deux ayant des occupations et des activités fort diverses. On se demande alors où l'auteur veut en venir avec ces personnages croisés, tellement différents qu'on n'imagine pas une seconde que ceux-ci se connaissent. Coup de poker !

Mais petit à petit, les éléments vont finir par se croiser et les personnages vont être amenés à se rencontrer. D'abord accidentellement, puis en se rendant compte qu'ils travaillent sur la même chose, ils vont donc travailler ensemble.

Les créatures magiques sont plutôt bien dépeintes et nous en font voir de toutes les couleurs : gargouilles maléfiques, fée traitresse et revencharde, reine cachotière, fée renégate et magiciens dubatifs, Pierre Pevel a mis le paquet ! Cela dit, il y a peu de personnages secondaires, bien aboutis mais ceux-ci n'ont que de petits rôles. Assistants de Griffont et Isabel, ils seront présents en filigranne sans pour autant s'imposer sur le devant de la scène.

Un tome lumineux, loufoque, extravagant et délicieux. Ce sont les mots que je retiendrais pour dépeindre cette histoire que j'ai totalement adorée. Franchement, je vous le recommande. D'autant que les livres sont très beaux, sortis dans une édition spéciale de Bragelonne, ils sont un peu moins chers que leurs autres romans et les couvetures sont très belles. A lire !